CFE-CGC Roquette

FLASH ELECTION N°1 : LA RÉMUNÉRATION

ELECTIONS DE VOS REPRÉSENTANTS AU CSE 2021

A l’heure où Roquette tire son épingle du jeu face au Covid, force est de constater que les efforts
demandés aux collaborateurs ne se reflètent pas dans leurs
rémunérations….

Les Techniciens et les Agents de Maitrise subissent des « non évolutions » de carrière assorties de promotions salariales ridicules ; c’est chaque année la course aux points…..

Les réorganisations permanentes…désorganisent.

Les postes connus pour être critiques deviennent sensibles avant de disparaitre purement et simplement.
La
mobilité interne, prônée par la Direction, reste de la science-fiction. STOP !

Les promesses ne remplissent pas les frigos !

Le  pouvoir d’achat d’une grande partie des cadres, continue de baisser au fil des années … et ce ne sont pas les 0,5% généreusement alloués lors des NAO 2021 qui vont inverser la tendance !!

Ne vous y trompez pas. Contrairement à ce que répandent les fake news, la CFE-CGC a toujours revendiqué le maintien du pouvoir d’achat pour tous les cadres. La CFE-CGC ne signe pas d’accord de salaire si, a minima, le maintien du pouvoir d’achat des cadres n’est pas garanti. Ces 4 dernières années, pour continuer à mener sa sinistre politique salariale la Direction n’a eu besoin que d’une seule signature au bas des accords : celle de l’OS majoritaire qui les a tous signés.

 

Pour les quatre prochaines années la CFE-CGC continuera de défendre spécifiquement les intérêts de l’encadrement en militant pour :
une juste rémunération  au regard des responsabilités assumées
une progression salariale liée à toute évolution de carrière
le maintien, a minima, du pouvoir d’achat pour tous (INSEE).
une réelle mobilité interne permettant une évolution professionnelle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Nous utilisons des cookies afin d'assurer le bon fonctionnement du site internet.
Accepter
Refuser